“La Goulue de Montmartre : La reine inoubliable du Moulin Rouge”

 Elle était LA GOULUE…Louise Weber (1866-1929) était “La Goulue”, la célèbre danseuse de cancan du Moulin Rouge, et l’artiste la mieux payée de son époque. La Goulue de Montmartre, de son vrai nom Louise Weber, est une figure emblématique et fascinante de la scène parisienne de la Belle Époque. Danseuse de cancan au talent prodigieux et personnalité flamboyante, elle fut l’une des attractions majeures du célèbre cabaret Moulin Rouge à la fin du 19ème siècle. Surnommée “La Goulue” en raison de son appétit vorace pour la vie et les plaisirs, elle a captivé les cœurs et l’imagination du public et des artistes, notamment le peintre Henri de Toulouse-Lautrec, qui immortalisa son image sur de nombreuses affiches et toiles. Dans cette introduction, nous découvrirons la vie trépidante de La Goulue de Montmartre, son ascension au rang de star du Moulin Rouge et sa place incontestable dans l’histoire riche et colorée de Paris.

.

Elle était surnommée “La Goulue” en raison de son habitude d’avaler les boissons sur les tables lorsqu’elle dansait. Cette sensualiste vibrante, audacieuse et courageuse donnait des coups d’orteil sur les chapeaux des clients masculins pendant son numéro. Elle dansait sur les tables et exhibait un cœur rouge brodé sur ses sous-vêtements.

Peut-être juive et originaire d’Alsace, Louise Weber s’installe à Clichy, en banlieue parisienne, et commence à travailler dans une blanchisserie avec sa mère. Dès l’âge de 16 ans, elle fait preuve d’audace en empruntant les vêtements des blanchisseurs pour aller danser le soir.

Elle y rencontre Auguste Renoir, qui l’initie au mannequinat nu pour des artistes et des photographes tels qu’Achille Delmaet, et se fraie ainsi un chemin dans les clubs et les salles de danse de Montmartre. Elle a été immortalisée par des lithographies et des peintures d’Henri de Toulouse-Lautrec.

Elle a créé un partenariat de danse au Moulin Rouge avec Jacques Renaudin (1843-1907), un négociant en vin qui dansait sous le nom de Valentin le Désossé. Elle exécute le “chalut”, une première version du cancan.

Déterminée à tirer parti de sa notoriété considérable, La Goulue rompt avec Le Moulin Rouge en 1895 pour ouvrir son propre dancing. Après l’échec de cette entreprise, elle parcourt les foires en tant que danseuse du ventre, avec son propre kiosque (Barraca de La Goulue). Elle échoue à nouveau et finit ses jours dans un dénuement alcoolique, réduite à vendre des cacahuètes, des cigarettes et des allumettes – sans être reconnue et au coin d’une rue près du Moulin Rouge !

Outre ses représentations dans l’art, Louise Weber est aujourd’hui connue à travers les restaurants du monde entier qui portent le nom de “La Goulue”, de Paris à l’Upper East Side de New York en passant par Sydney.

 Louise Weber a été filmée dans sa vieillesse, d’abord en train d’épater la foule à son stand de foire, “La Barraca de La Goulue”, à l’aide d’un singe en cage, puis sur les marches de sa caravane abandonnée, en train de discuter avec un ami d’un temps révolu, puis de danser quelques pas qui l’ont rendue célèbre au Moulin Rouge.

Résultat de recherche d'images pour "la goulue"

 En regardant le second petit clip, il est impossible de ne pas réagir à ses efforts pour retrouver une partie de la vitalité et de l’abandon de l’époque de Can Can. Il y a encore une partie de la fluidité délicieuse et vigoureuse et de l’abandon rythmique, mais dans le mode plus doux de la vieillesse. Et toujours ce beau placement du corps, des bras et des jambes.

Afficher l’image source

Afficher l’image source

 Le quadrille connaît un grand triomphe et bientôt le tout Paris masculin s’enfonce dans l’atmosphère enfumée du fameux bal dans le tintamarre des cuivres, les rires des filles et le glissement doux des garçons impassibles qui servent le champagne et l’absinthe. Les grands seigneurs se mêlent aux notaires en mauvaise posture : le duc de Talleyrand, le prince Poniatowski, le duc de Sagan, le comte de La Rochefoucauld, le prince Troubetzkoy et Henri de Toulouse-Lautrec et son crayon Afficher l’image source

 Mais le temps passe vite. Vient celui où il devient pénible de danser. Bien dotée en argent la Goulue a monté un Carnaval que Toulouse-Lautrec a décoré et qui fonctionnerait bien à condition qu’elle le veuille, mais elle s’est mise à boire, à boire de plus en plus et l’alcool va lui faire descendre d’un à un tous les degrés de la déchéance. Devenue une énorme commère, plâtrée et croulante, elle va non seulement revenir à son point de départ, ce qui ne serait pas une catastrophe, mais atteindre les profondeurs de la misère.

Afficher l’image source

En 1929, une vieille femme aux cheveux blancs se présente au 84 boulevard de Rochechouart
C’est une maison célèbre à Montmartre car elle a abrité le premier chat noir, puis le Mirliton qui était le cabaret d’Aristide Bruant. Aujourd’hui, c’est une maison hospitalière tenue par des religieuses. La femme demande du travail. Elle est prête à tout, pourvu qu’on veuille bien la nourrir et l’héberger.

 Elle est engagée comme bonne, mais par pure charité, car il est évident qu’elle n’a plus de force.
Pourtant, elle fait de son mieux, heureuse d’avoir trouvé une sorte de foyer et d’avoir laissé derrière elle une horrible solitude. Mais elle est vraiment épuisée par le rhum et la vie insensée qu’elle a menée. Bientôt vient le temps de l’agonie et elle demande un prêtre. 

Lorsqu’il se penche sur son lit, elle lève vers lui des yeux incolores qui ont perdu la dureté d’antan :
Je voudrais me confesser, murmure-t-elle humblement, mais crois-tu que le bon Dieu me pardonnera ? J’étais la Goulue..

Résultat de recherche d'images pour "la goulue"

Résultat de recherche d'images pour "la goulue"

Sources

Voici quelques sources historiques, littéraires, cinématographiques et picturales sur La Goulue de Montmartre :

1. Sources historiques :
– “La Goulue : Reine du Moulin Rouge” par Jacques Pessis et Jacques Crépineau (1994) : Biographie retraçant la vie et la carrière de La Goulue, offrant un aperçu de la Belle Époque parisienne et de l’univers du Moulin Rouge.
– “Moulin Rouge! – La Goulue et Toulouse-Lautrec” par François Caradec (2001) : Cet ouvrage explore la relation entre La Goulue et le célèbre peintre Henri de Toulouse-Lautrec.

2. Sources littéraires :
– “Au Moulin Rouge” par Colette (1946) : Ce roman offre une évocation de l’ambiance et des personnages du Moulin Rouge durant la Belle Époque, avec des clins d’œil à des figures telles que La Goulue.
– “Montmartre à la Belle Époque” par Paul Leclerc (2003) : Recueil d’essais et d’anecdotes qui permet de découvrir l’atmosphère et les personnages emblématiques de Montmartre, incluant La Goulue.

3. Sources cinématographiques :
– “Moulin Rouge” (1952), réalisé par John Huston : Ce film retrace la vie et les amours du peintre Henri de Toulouse-Lautrec, avec des références à La Goulue comme l’une de ses inspirations artistiques.
– “French Cancan” (1955), réalisé par Jean Renoir : Ce film met en scène les coulisses de la création du Moulin Rouge. Bien que La Goulue n’y soit pas centrale, elle est évoquée dans le contexte de la naissance du cabaret.

4. Sources picturales :
– Les œuvres d’Henri de Toulouse-Lautrec : Le peintre a réalisé plusieurs portraits et affiches représentant La Goulue et ses performances au Moulin Rouge, tels que “Moulin Rouge, La Goulue” (1891) ou “La Goulue au Moulin Rouge” (1892).

En plus de ces sources, la visite de Montmartre et du musée Montmartre ou du Moulin Rouge à Paris peut apporter un éclairage supplémentaire sur l’histoire de La Goulue et l’ambiance de l’époque.

Copyright © 2019  Angie Paris Rues Méconnues Officiel. 1997-2019 . All rights reserved

#LaGoulue #ToulouseLautrec #Frenchcancan #Montmartre #Livresanciens #bibliophilie #photographiesanciennes #auction#cancangirls #bloomers #cancanboots #blackstockings #oolala#Levraiparis #moulinrouge #frenchcancan #Lagoulue #Paris # #pinup #pinupgirl #oldiesbutgoldies #peinture #movie#boudoir #burlesque #cabaret #moulinrouge #occitanie #curvy #frenchcancan #cancan #Paris #Courtesans #famousHookers ##paris🇫🇷 #parisstyle #parisianlifestyle DuTrottoirALaGloire #

Planifiez vos vacances de rêves