Catégories
Histoire & Anecdotes

La Villa Maria Serena

Le jardin Maria Serena, composé d’un hectare et demi est réputé pour être le plus tempéré de France. Il propose une importante collection de palmiers, de cycas et de plantes tropicales, véritable serre à ciel ouvert.

Résultat de recherche d'images pour "villa maria serena"

À quelques pas de la frontière franco-italienne, La villa Maria Serena a été construite , dans les années 1880, plus précisement en 1886, dans le même style que celle édifiée à Bordighera, par Charles Garnier, l’architecte de l’Opéra de Paris et de l’ensemble Casino-Théatre de Monte-Carlo, pour  la famille Foucher de Careil, apparentée au Vicomte  Ferdinand de Lesseps.son ami diplomate, le vicomte Ferdinand de Lesseps. Son style se situe dans la lignée des constructions de la côte d’Azur de la fin du XIX ème siècle. Le 17 Juin 1947, le dernier propriétaire de Maria Serena, un riche citoyen britannique, Henry Koenig a légué la villa et son domaine à la ville de Menton en ces termes : “Après avoir passé 17 ans heureux dans cette ville de Menton, je lui laisse Maria Serena en gage de ma reconnaissance “.

Le jardin Maria Serena, une véritable palmeraie

proximité de la frontière italienne, la villa Maria Serena fut construite en 1886 sur les plans de Charles Garnier, architecte de l’Opéra de Paris, p

Elle servit de résidence présidentielle lors des séjours de René Coty. Aujourd’hui villa de réception de la Ville, elle est le lieu de rencontres des hautes personnalités et des participants aux congrès internationaux. La villa est entourée d’un jardin où s’épanouissent sur un hectare et demi les plantes tropicales et subtropicales, dont un rarissime dragonnier des Canaries ainsi qu’une importante collection de palmiers et de cycas 

Image may contain: sky, plant, tree, ocean, outdoor and nature

Le jardin, qu’il serait peut-être plus pertinent d’appeler palmeraie, est un hymne à la verticalité ébouriffée. Dès l’entrée , le regard est sollicité par des formes longilignes qui paraissent s’articuler entre elles car les deux plans sont ici séparés par un talus très pentu. Le plan inférieur est occupé par un ensemble de palmiers où l’on reconnaît Caryota urens, Phoenix canariensis, Washingtonia, Chamoerops humilis, auxquels se mêlent de magnifiques Cycas. Le plan supérieur, coiffé d’un alignement de cyprès, a l’apparence d’une sombre muraille végétale. Et dans un grand éventail de feuilles semblables aux plumes d’un grand oiseau vert, la puissante gerbe de Strlitzia augusta assure la continuité entre les deux plans. Le lieu offre un admirable point de vue sur la mer et la baie de Menton.

Image may contain: sky, plant, tree, ocean, outdoor and nature

  En 1922, la propriété a été achetée par Henry Hans Konig, homme d’affaires britannique. Au début de la guerre, Konig retourne en Angleterre. Pendant la guerre, Maria Serena a été le théâtre de combats acharnés et le parc, comme la villa, en portera les traces. Après la libération, Henry Konig offre l’héritage de sa propriété à son jardinier en chef, qui n’accepte que la partie située au-dessus de la piste, à l’emplacement actuel de Mirazur. La partie sous le chemin de fer, y compris la villa, a été léguée à la ville de Menton en 1947. 

Résultat de recherche d'images pour "villa maria serena"

  Depuis lors, c’est le cadre de l’accueil d’invités de renom, la reine Elizabeth de Belgique, la reine Astrid, le président René Coty … ainsi que des dignitaires des Arts et des Lettres.

Résultat de recherche d'images pour "villa maria serena"

Le Jardin

Peut-être plus approprié de l’appeler Palm Grove, est un hymne à la verticalité ébouriffée. Dès l’entrée, la vue est approchée par des formes élancées qui semblent s’articuler, puisque les deux plans sont séparés par une pente raide. Le niveau inférieur est occupé par un ensemble de palmiers, parmi lesquels on reconnaît les Caryota urens, Phoenix canariensis, Washingtonia, Chamoerops humilis, mêlés à de magnifiques Cycas.

Le plan supérieur, surmonté d’une rangée de cyprès, a l’apparence d’un mur végétal foncé. Et dans une large gamme de feuilles ressemblant à des plumes d’un grand oiseau vert, la puissante couronne de Strlitzia augusta assure la continuité entre les deux plans.higher plane, topped by a row of cypress trees, has the appearance of a dark vegetable wall. And in a wide range of feather-like leaves of a large green bird, the powerful wreath of Strlitzia augusta ensures continuity between the two plans.

Résultat de recherche d'images pour "villa maria serena"

Le bassin, avec sa fontaine Dragon apporte un peu de fraîcheur dans cet environnement minéral. Au milieu d’un cercle de Lys qui sert de toile de fond, le dragonnier Dracaena draco, être fabuleux, entre la pieuvre géante et la harpie diabolique, étire ses multiples bras avec des terminaisons poilues, tandis que ses saignements stipe et poinçonneux laisse échapper de grosses gouttes de jus vermeil!

Image may contain: sky, plant, tree, cloud, outdoor and nature

 Au nord, en bordure du chemin de fer, une bande passante derrière la villa mêle arbres méditerranéens, pins, caroubiers, cyprès et espèces exotiques – palmier Chorisia speciosa, jacaranda, Ficus elastica. Les réglages vont simplifier et homogénéiser progressivement d’est en ouest, pour finalement se terminer par une double rangée de cyprès.

Les vrais ” rois” de ce royaume sont les palmiers. En effet, vous pouvez y voir des   Butia capitata, Erythea armata, Washingtonia filifera, Livistona chinensis, Chamaerops humilis, Phoenix canariensis, Phoenix roebellini et Trachycarpus fortunei.

No photo description available.

Le ” dernier arbre arrivé ” est le Parajubaea cocoides en provenance direct de l’Equateur !

 Au bord de la Méditerranée, la Belle Epoque possède encore des villas et des jardins, témoins de la grandeur de la Riviera. 

Informations pratiques : 21, promenade Reine Astrid (près de la frontière France/ Italie) – Bus N°1 (arrêt Garavan) Visite guidée tous les mardis à 10 h. Tarif : 6 €, gratuit pour les étudiants et les moins de 18 ans.

Copyright © 2020- Propriété intellectuelle d’Angénic Agnero- Tous droits réservés 1997-2020.