Le parcours d’un entrepreneur : Entretien avec Raphael Sperdin

  Journey of an entrepreneur  Interview with Raphael Sperdin

 Met during  the trendy Parisian jewelry fair BIJORHCA 2019 at Paris Porte de Versailles, my team and I  had the occasion to spend some time with this duet from the west of france ( nantes) . One of the most bublling regions and most creative in France.

 Créée il y a tout juste un an, la marque Raphael Sperdin, bien que nouvelle sur le marché, bénéficie de la compétence et de l’expérience de ses deux fondateurs Yoann et Arnaud, qui ne sont pas étrangers à l’univers de la mode, du luxe, du commerce et de la beauté.

Par l’intermédiaire de leur boutique en ligne (www.raphaelsperdin.com), ils proposent une gamme de divers bijoux intemporels, tendance et fantaisie : colliers, boucles d’oreilles, bracelets et bangles en or ou en argent plaqué, dont certains sont estampillés du sceau de référence en matière de qualité fantaisie :  Swarovski

Des bijoux d’exception fabriqués et conçus sur mesure en France. Un artisanat d’art et de qualité à travers lequel savoir-faire et créativité font que ces bijoux s’accordent à vos tenues et à vos humeurs, autant qu’à vos envies et à votre porte-monnaie.

Des envies qui s’appliquent aussi aux représentants de la gent masculine. Car oui, depuis quelques années, les hommes se sont réappropriés l’apanage de la joaillerie. Certes, nous sommes loin de l’époque du roi de France François Ier (qui, je le rappelle, fut le premier roi à mettre en place la collection des joyaux du trésor royal pour soutenir son royaume en cas de problèmes financiers…). Collection vendue par la République française en 1875, pour une bouchée de pain au regard du précieux trésor !) ou encore le roi Henri III de France, pour qui bijoux et pierreries témoignaient de leur puissance, de leur éducation et de leur raffinement. Pendant longtemps, seuls les montres et les boutons de manchette ont été portés par les gentlemen. Aujourd’hui, avec le retour en force d’un certain dandysme, c’est le comble du raffinement que de montrer des bijoux (en cuir végétal ou non, en or, en argent, en acier) portés uniquement pour leur côté esthétique et ornemental.

Passionnés et très à l’écoute, Arnaud et Yoann ont un réel avantage sur les autres concurrents du secteur. Non seulement ils aiment leur travail, en parlent avec enthousiasme, mais ils aiment aussi sincèrement les gens et sont très humbles. Avoir à ce point à cœur la satisfaction du client, juste par sincérité et non par calcul, c’est assez rare pour être signalé.

En observant ces deux personnes de près, je me rends compte une fois de plus de l’importance de travailler avec les bonnes personnes, de la raison pour laquelle l’entrepreneuriat est une question de parcours et non d’objectif, et de la raison pour laquelle les défis sont une partie vitale de la réussite dans les affaires. Arnaud et Yoann, deux amis d’enfance, ont compris très tôt que pour atteindre le succès, l’essentiel n’est pas l’objectif lui-même, mais la personne que l’on devient en atteignant cet objectif et en s’amusant au cours du processus. Si vous voulez réussir et avoir les meilleures choses de la vie, vous devez être prêt à connaître des hauts et des bas, car ce n’est qu’à ce moment-là que vous pourrez apprécier ce que vous avez accompli. Si c’était facile, tout le monde le ferait”.

Cela pourrait résumer la philosophie derrière Raphael Sperdin.

Yoann et Arnaud : veuillez vous présenter à nos lecteurs. Qui êtes-vous ? Que faites-vous ? Pour qui ? D’où vous vient l’idée ?

Deux amis d’enfance avec une vision similaire de l’entreprise et des compétences complémentaires. Yoann, 32 ans, spécialisé en marketing, passionné de mode, son parcours international au sein d’une grande marque de joaillerie en fait un véritable expert de la mode et des tendances. Arnaud, 40 ans, se consacre depuis de nombreuses années au développement commercial de grands groupes internationaux en France et à l’étranger. Nous voulons apporter aux femmes et aux hommes un style de bijoux épuré et intemporel. Depuis un an, nous fabriquons et commercialisons nos bijoux sous la marque RAPHAEL SPERDIN. Raphaël, de nationalité franco-autrichienne, est le fils de Yoann. Ce projet est né il y a plusieurs années et exprime un désir d’indépendance et d’épanouissement.

Comment avez-vous procédé pour créer une marque à partir de rien ?

Nos expériences respectives dans des domaines complémentaires (gestion d’entreprise, marketing, communication, …) ont facilité la construction de notre réseau.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans le lancement d’une entreprise à partir de sa conception ?

Le lancement lui-même, la lourdeur administrative, la complexité d’un système qui pourrait être simplifié. Les avis extérieurs (familles, amis, banques, consultants). Le point de vue de ces personnes ne prend pas en compte l’envie et la motivation personnelle de créer une entreprise. Une fois ces barrières psychologiques franchies, terminer un projet comme on le souhaite fait partie du parcours du combattant. En France, partir de zéro n’est pas la norme… il faut être établi pour être pris au sérieux.

Quelle est la principale raison qui vous a poussé à créer votre propre entreprise ? Était-ce pour gagner de l’argent, changer le secteur, laisser un héritage, etc.

C’est avant tout une question d’indépendance. Nous avons tous les deux travaillé pour de grands groupes et avons été, à un moment ou à un autre, dépendants des décisions contraignantes prises par nos cadres supérieurs. Gérer sa société, un bébé construit de toutes pièces, en décidant de chaque variante, c’est vraiment plus intéressant. De plus, voir que nos produits plaisent et satisfont une clientèle de plus en plus large est agréable. Laisser un héritage est aussi une bonne raison. Et enfin, acquérir une certaine indépendance financière. Dans tous les cas, réussite ou échec, c’est une expérience enrichissante et hors du commun.

Qu’est-ce que c’est que de travailler ensemble ?

Nous sommes des associés parce que nous avons des expériences et des compétences complémentaires. Cela permet de créer une synergie dans les différentes facettes de l’entreprise.

Selon vous, quel est le facteur qui a le plus contribué à votre succès ?

Suivre notre instinct et croire en notre projet. Notre force réside également dans notre approche commerciale du marché.

Quels sont les éléments nécessaires à la réussite d’une marque ?

Se démarquer sans changer complètement les codes déjà établis, nous voulons aussi garder une fabrication française. Nous avons 2 visions, celle de la marque RAPHAEL SPERDIN, et celle de notre entreprise. Nous commercialisons donc une seconde marque sous le nom de DEKADANCE. Des bijoux fantaisie d’entrée de gamme toujours fabriqués en France.

Quelle est l’importance du service à la clientèle dans votre entreprise ?

Le service à la clientèle est essentiel dans notre secteur. Sur un marché extrêmement concurrentiel comme celui de la bijouterie fantaisie, nous devons satisfaire nos clients de manière exemplaire. Cela a un coût important mais l’impact est beaucoup plus important à long terme.

Comment vous y prenez-vous pour créer une base de fans aussi fidèle ?

Nous commençons par les réseaux sociaux. Nos comptes Facebook et Insta ont peu de fans actuellement mais nous travaillons à inverser la tendance. En cours

Où la plupart des entrepreneurs se trompent-ils dans leurs affaires et pourquoi ?

Se sentir invincible sur un marché, et donc ne plus se remettre en question. Les échecs sont là pour ça. Faire de mauvais investissements, être mal entouré ou mal conseillé peut mettre une société en danger.

Où voyez-vous votre entreprise dans les 5 prochaines années ?

Difficile de répondre à cette question. Cependant, nous souhaitons dans quelques années être bien implantés sur la scène internationale, avec notre place assurée sur ce marché. Dès que nous le pourrons, notre société contribuera financièrement, à notre niveau, au développement des infrastructures nécessaires en Afrique.

Comment mesurez-vous le succès dans les affaires ?

Bien sûr, les statistiques et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais la notoriété et le fait de déranger ses concurrents est un facteur positif.

Comment faire face aux défis et aux échecs dans le monde des affaires ?

Posez-vous constamment les bonnes questions. Prendre rapidement des décisions réfléchies.

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs qui souhaitent créer leur propre entreprise ?

Croyez en votre projet. Ne pas rester seul (psychologiquement important), s’entourer de bonnes personnes. Assurer une sécurité financière au moins la première année d’exercice. Investissez-vous à 200 % et, bien sûr, ne comptez pas votre temps de travail.

Vous faites plusieurs salons de foire et de bijouterie. Est-ce nouveau pour vous ?

Oui, la dernière édition de Bijorhca était la première foire à laquelle nous participions. Jusqu’à présent, nous nous étions développés dans l’ouest de la France. Ce salon nous apporte une visibilité nationale et internationale indispensable à notre développement.

Où peut-on vous trouver ?

Le siège de notre entreprise se trouve en périphérie de Nantes. Vous y trouverez également nos ateliers et nos bureaux.

Comment faire face aux défis et aux échecs dans le monde des affaires ?

Posez-vous constamment les bonnes questions. Prendre rapidement des décisions réfléchies.

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs qui souhaitent créer leur propre entreprise ?

Croyez en votre projet. Ne pas rester seul (psychologiquement important), s’entourer de bonnes personnes. Assurer une sécurité financière au moins la première année d’exercice. Investissez-vous à 200 % et, bien sûr, ne comptez pas votre temps de travail.

Vous faites plusieurs salons de foire et de bijouterie. Est-ce nouveau pour vous ?

Oui, la dernière édition de Bijorhca était la première foire à laquelle nous participions. Jusqu’à présent, nous nous étions développés dans l’ouest de la France. Ce salon nous apporte une visibilité nationale et internationale indispensable à notre développement.

Où peut-on vous trouver ?

Le siège de notre entreprise se trouve en périphérie de Nantes. Vous y trouverez également nos ateliers et nos bureaux.

Merci de nous accorder du temps et surtout d’être un si bel exemple d’encouragement pour les jeunes en montrant que plus que jamais, malgré une conjoncture économique difficile : le Made in France est plus que jamais tendance.

INFORMATIONS

Site Web: www.raphaelsperdin.com

Atelier 3 rue de Coulomb | Zone Artisanale Ragon| 44119 TREILLIERES

Social media : facebook/ Instagram  @raphaelsperdin

Copyright © 2019  Angie Paris Rues Méconnues Officiel. 1997-2019 Tous droits réservés.

#jewelry #fashion #handmade #jewellery #earrings #accessories #necklace #style #handmadejewelry #gold #love #silver #ring #bracelet #jewelrydesigner #jewelrydesign #rings #luxury #diamond #bracelets #jewels #diamonds #art #instajewelry #beautiful #gemstones #jewelrygram #design #jewelryaddict #bhfyp

Planifiez vos vacances de rêves