The Paris of The Viscontis

Le 24 août 1864, un décret renomme la rue des Marais en rue Visconti, du nom de Louis Tullius Joachim Visconti ( 1791-1853) architecte français d’origine italienne, décédé 11 ans plus tôt.  Louis Tullius Joachim Visconti,  est une figure marquante de l’urbanisme et de l’architecture parisienne du 19ème siècle. Né en 1791 et décédé en 1853, il est particulièrement connu pour sa contribution majeure au Louvre, en particulier l’aile nord du palais. Visconti a également laissé son empreinte dans différents quartiers de Paris avec des créations architecturales emblématiques et des projets d’aménagement urbain. Dans cette introduction, nous explorerons la vie et l’œuvre de Visconti, son impact sur le paysage parisien et l’héritage qu’il laisse derrière lui en matière d’architecture et de patrimoine urbain..

Image result for louis joachim visconti

Sa biographie

Issu d’une célèbre lignée d’archéologues italiens, Louis est arrivé en France à une époque charnière entre la fin du XVIIIe et l’aube du XIXe siècle, sa famille fuyant l’invasion des Napolitains. Son père, Ennio Quirino Visconti (1751 – 1818) était un archéologue de renom, nommé premier conservateur des antiquités et des peintures du Louvre par Napoléon Bonaparte.

 Louis est membre fondateur de “Visconti Langé et Compagnie“, dont il sera à la fois cogérant et architecte. Louis Tullius Joachim deviendra l’un des plus grands porte-parole du style néo-baroque parisien.

Elève de Pencien, il construisit les fontaines : Gaillon, square Louvois, et Molière. Il dessinera les plans de la fontaine des quatre évêques de la place Saint-Sulpice et du tombeau de l’empereur Napoléon Ier aux Invalides. Louis Visconti sera chargé de réunir le Louvre aux Tuileries en 1852. Lefuel achèvera son œuvre.

Ses réalisations

Architecte du nouveau Louvre (1852-1853)
Réalise l’hôtel de maître et le tombeau de Napoléon aux Invalides à Paris (1843 à 1853)
Fontaine Saint-Sulpice, place Saint-Sulpice à Paris VIe (1843-1848)
Fontaine Molière, 37, rue de Richelieu à Paris IIe (1844)
Fontaine du square Louvois dans le 2e arrondissement de Paris (1839)
Fontaine Gaillon, Place Gaillon à Paris IIe (1828)
Fontaine Saint-Sulpice, Paris 6e.

Ses Dates Importantes

11 février 1791 : Naissance à Rome, Italie
1801 : Fuyant l’Italie et les Napolitains, la famille Visconti arrive à Paris.
1802 : Son père Ennio Visconti, est élu à la section de l’Institut des Beaux-Arts.
1806 : Il est l’élève du peintre Vincent.
1808 : Il entre à l’Ecole des Beaux-Arts où il est l’élève de Percier.
1814 : Louis Visconti est Second Grand Prix de Rome.
1817: Prix départemental à l’Ecole des Beaux-Arts.

1818 : Louis Visconti s’essaie pour la dernière fois au Grand Prix de Rome.
1821 : Hôtel Gouvion Saint-Cyr, 1 rue de la Tour-aux-Dames vendu à Mlle Mars en 1824.
1824 – 1828 : Maison de Mlle Mars au 1 rue de la Tour-aux-Dames.
1826 : Architecte-voyer des 3e et 8e arrondissements de la ville de Paris.
1832 : Conservateur de la 8e section des Monuments publics de Paris comprenant la Bibliothèque royale, le monument de la place des Victoires, les portes Saint-Martin et Saint-Denis et la colonne Vendôme.
1834 : Agrandissement du Sénat.

1835 : Immeuble des farines, 104, rue de Richelieu.
1839 : Hôtel Pontalba, 41 rue du Faubourg Saint Honoré.
1840 : Hôtel Visconti, 3 rue Fortin.
1841 : Louis Visconti lauréat du concours du tombeau de Napoléon.
1842 – 1848 : Ordre de la Fontaine Saint-Sulpice.
1844 : Hôtel Tower Pine, 25 rue Barbet de Jouy. Château de Lissy en Seine-et-Marne.
1845 : Hôtel Rigaud, 10 rue Mogador.
1846 : Agrandissement du ministère de l’Intérieur, rue de Grenelle, avec Moreau. Extension du ministère des Finances.
1848 : Architecte divisionnaire.
1848 (mai) : Il est associé à Emile Trélat pour les travaux de la Bibliothèque royale du Louvre. 1er projet d’achèvement du Louvre.
1849 : Il est architecte du gouvernement.
1852 : Pose de la première pierre du Nouveau Louvre. Président de la Société centrale des architectes.
7 juillet 1852 : Il est nommé architecte du palais des Tuileries.
16 février 1853 : Il est nommé architecte de l’empereur Napoléon III.
16 juillet 1853 : Il est nommé architecte de l’empereur et des Tuileries.
29 décembre 1853 : Il meurt d’une crise cardiaque.

Les Hommages

Les obsèques de Visconti sont célébrées le 3 janvier 1854 en l’église Saint-Philippe-du-Roule à Paris. Un impressionnant cortège de personnalités l’accompagne dont Eugène Delacroix et la quasi-totalité des membres de l’Académie des Beaux-Arts. C’est un ministre d’État qui prononce l’oraison funèbre en étouffant d’émotion. D’une manière générale, l’assistance est profondément émue mais aussi stupéfaite par la soudaineté de la disparition de l’architecte, mort d’une crise cardiaque à 62 ans, alors au zénith de sa carrière.

Image result for louis joachim visconti

 L’empereur Napoléon III exprima alors le souhait que son nom soit donné à une rue de Paris pour conserver sa mémoire. A l’époque, les rues étaient débaptisées à contrecœur. On choisit donc la rue des Marais, dont le nom ne rappelait rien de bien précis et qui était si proche des Beaux-Arts où Visconti “pratiquait glorieusement l’enseignement de l’architecture”.

 Le changement de nom de la rue est un hommage posthume à un architecte considéré comme l’un des plus grands de son temps.

 Lefuel reprendra en partie les projets de Visconti pour le Louvre. D’ailleurs, l’un des cours du Louvre s’appelle aussi Visconti.

Fontaine Saint Sulpice

Images:
Louis Tullius Joachim Visconti (1791 – 1853). Posthumous portrait by Théophile-Auguste Vauchelet. Musée Carnavalet, photo BER.
La fontaine Saint-Sulpice, Paris 6e.

Sources

Voici quelques sources historiques, littéraires, cinématographiques et picturales concernant son œuvre à Paris, notamment sa contribution au Louvre et la rue Visconti :

1. Sources historiques :
– “Le Paris de Haussmann” par François Loyer (1991) : Ce livre examine l’histoire de l’urbanisme parisien au 19ème siècle, y compris les contributions architecturales de Visconti.
– “Le Louvre : Histoire d’un monument et d’un musée” par Andrew Ayers (2004) : Cette étude examine les différentes étapes de construction du Louvre, avec une attention particulière sur la contribution de Visconti à l’aile nord du palais.

2. Sources littéraires :
– “Notre-Dame de Paris” par Victor Hugo (1831) : Ce roman offre des descriptions détaillées de l’architecture parisienne et de la vie dans la capitale au 15ème siècle.
– “Flâneries parisiennes” par Gérard de Nerval (1995) : Il s’agit d’une collection d’histoires courtes et d’essais de Nerval faisant l’éloge de promenades à travers Paris, avec des observations sur l’architecture et la culture de la ville.

3. Sources cinématographiques :
– “Laissez-passer” (2002), réalisé par Bertrand Tavernier : Ce film se déroule à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale et bien que l’histoire se passe après l’époque de Visconti, certaines scènes du film montrent des bâtiments et des structures conçues par lui.

4. Sources picturales :
– Charles Marville, un photographe français du 19ème siècle, a réalisé une série de photographies du vieux Paris, y compris des bâtiments conçus par Visconti.
– “Paris pittoresque” par Victor Petit (1860) : Ce livre illustré offre des gravures de différents bâtiments parisiens, dont certains conçus par Visconti.

En plus de ces sources, visiter certains des lieux qu’a marqués Visconti à Paris peut fournir des informations supplémentaires concernant l’architecte et son œuvre.

Copyright © 2019  Angie Paris Rues Méconnues Officiel. 1997-2019 Tous droits réservés.

#louvre #paris #france #art #louvremuseum #museum #museedulouvre #louvrepyramid #parisjetaime #notredame #travel #photography #visitparis #architecture #arcdetriomphe #parismonamour #toureiffel #europe #topparisphoto #love #monalisa #visitfrance #parisianlife #travelphotography #sacrecoeur #artist #mus #sculpture #instaparis #bhfyp

Planifiez vos vacances de rêves